Étiqueté : Li Wenliang

Des habitants déposent des fleurs devant l’hôpital de Wuhan (Chine) pour rendre hommage au docteur Li Wenliang, le 6 février. © NG HAN GUAN / AP 0

[Chine] Lettre adressée par le porte-parole de l’Ambassade de Chine en France au Monde au sujet d’un article concernant la Chine

Le Monde a publié le 9 février un article de son correspondant en Chine Simon Leplâtre, intitulé Covid-19 : un an après la mort de Li Wenliang, les Chinois se souviennent du médecin lanceur d’alerte. L’Ambassade de Chine en France estime que les points de vue exprimés dans cet article sont biaisés, ce qu’il raconte ne correspond pas à la réalité et risque d’induire les lecteurs en erreur et de nuire à la réputation de la Chine. Elle se doit d’en faire des remarques.

Un mémorial improvisé en hommage au médecin chinois Li Wenliang décédé du coronavirus le 7 février 2020 à Wuhan. © REUTERS/Tyrone Siu/File Photo 0

[Chine] Coronavirus en Chine: la veuve du docteur Li Wenliang sort du silence

Depuis la mort du médecin chinois lanceur d’alerte Li Wenliang le 7 février dernier, son épouse était restée particulièrement discrète, mais voilà qu’elle brise le silence. Après près de quatre mois sans avoir donné aucune nouvelle, elle vient de s’exprimer sur son compte Weibo, le Twitter chinois.

A photo of Li Wenliang is among the flowers people sent to the Central Hospital of Wuhan on Saturday. Photo: Cui Meng/GT 0

[Chine] China awards May 4th Medal to outstanding individuals, groups, including Li Wenliang

China on Tuesday awarded 94 outstanding individuals and 34 groups and organizations the 24th national May 4th Medals to mark their extraordinary contributions to the country, in particular their sacrifices in combating the coronavirus this year.
Among the individuals recognized, 34 were awarded posthumously, including « whistleblower » doctor Li Wenliang who died of COVID-19 on February 7 in Wuhan, Hubei Province.

A photo of Li Wenliang is among the flowers people sent to the Central Hospital of Wuhan on Saturday. Photo: Cui Meng/GT 0

[Chine] La Chine publie un rapport d’enquête au sujet du docteur Li Wenliang

Les enquêteurs ont suggéré que les autorités locales de supervision examinent la délivrance de la lettre de réprimande à M. Li, qui était inappropriée et qui ne respectait pas les procédures d’application de la loi applicable, tout en demandant à la police à révoquer la lettre et à tenir pour responsables leurs auteurs, ainsi qu’à publier des résultats de manière opportune.

0

Enquête sur les lanceurs d’alerte

Dès le début des premiers cas d’infection à Wuhan à la fin de l’année 2019, des médecins locaux ont alerté leurs autorités sur une possible pandémie de coronavirus. Des simples citoyens ont pris le relais pour avertir l’opinion publique du danger et ont tenté d’enquêter sur la gestion de la crise à l’hôpital. Les uns comme les autres ont été réprimés. Certains ont disparu, placés en « quarantaine ». Sélection d’articles rappelant le travail de ces lanceurs d’alerte tardivement écoutés sur le risque de pandémie.

Une photo de Li Wenliang, devant un hôpital de Wuhan, vendredi 7 février 2020. STR,STR / AFP 0

[Chine] Le docteur Li Wenliang, martyr du coronavirus qui ébranle le système chinois

La lutte contre le coronavirus a désormais son martyr : le docteur Li Wenliang, officiellement décédé le vendredi 7 février dans un hôpital de Wuhan. Agé de 34 ans, ce médecin chinois de l’hôpital central de la principale ville du Hubei avait été interpellé par la police le 1er janvier pour « propagation de fausses rumeurs ». Deux jours plus tôt, il avait alerté ses collègues sur un forum de discussion en ligne quant aux dangers de ce nouveau virus, comparables, selon lui, à ceux du SRAS. Très relatée par les médias officiels, cette arrestation ainsi que celle de sept autres médecins n’avait qu’un objectif : faire taire le corps médical, pour ne pas inquiéter les Chinois à la veille du Nouvel An lunaire.

0

[Chine] Coronavirus whistleblower doctor is online hero in China

Doctor Li Wenliang is one of the whistleblowers who warned authorities of a potential « SARS-like » outbreak in December 2019, but was reprimanded by Wuhan police instead. The coronavirus has since claimed at least 425 lives and sickened more than 20,000 people globally — including Li and his family. CNN’s David Culver reports.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search