Étiqueté : géopolitique

1er janvier 2021 - Des habitants de Wuhan célèbrent la nouvelle année. © Noel Celis - AFP 0

[Chine] Chine, Année zéro, épisode 1 : Covid : retour à Wuhan

Un an après le début de la pandémie, la ville de Wuhan, épicentre du coronavirus, veut tourner la page – en montrant au monde que la Chine a réussi à contenir l’épidémie, et surtout en tentant de ne pas être désignée responsable de l’émergence de ce nouveau virus…

Cérémonie de rentrée à l'Université de Wuhan, dans la province de Hubei en Chine en septembre 2020. © Crédits : STR / - AFP 0

[Chine] Comment le coronavirus a changé le monde. Épisode 1 : La puissance chinoise renforcée ?

Entretien avec Alice Ekman, analyste responsable de l’Asie à l’Institut des études de sécurité de l’Union européenne (EUISS).

En début d’année, alors que le coronavirus faisait son apparition en Europe, il était difficile d’imaginer un tel renversement de situation. On vilipendait la Chine d’avoir minimisé le virus si ce n’est de l’avoir caché, et l’on était assez convaincu des conséquences politiques qu’une telle gestion allait avoir sur la population chinoise, nécessairement inquiète et en colère…, et à plus long terme, sur la place de la Chine dans le monde.

0

[Asie / Pacifique] What Comes After COVID-19? Political Psychology, Strategic Outcomes, and Options for the Asia-Pacific ‘Quad-Plus’

What can political psychology tell us about the long-term effects of the COVID-19 pandemic for the prospect of conflict in the Asia-Pacific? To date, senior analysts and commentators have provided a wide range of opinions about the likely implications of the novel coronavirus pandemic for the risk of interstate war. […]

0

[Asie / Pacifique] L’Indo-Pacifique à l’heure du Covid-19 : une affirmation des blocs

La contribution ci-dessous, sous la plume de talents montants de nos équipes, prend acte et “choisit” délibérément d’entériner l’émergence concrète du concept d’Indo-Pacifique. Mainte fois évoqué, souvent contesté, il est parfois même traversé de contradictions créées par les acteurs de cette région. Ce “chiffon rouge” brandi sous les yeux de Pékin a sans doute d’autant plus lieu d’être que la situation actuelle est chargée, à la suite des bouleversements liés à la pandémie, de signaux, forts ou faibles (voir le commentaire annexé du sommet de l’ASEAN) d’une montée des tensions dont la Chine ne peut qu’être reconnue comme l’initiatrice principale. La question que posent ces cristallisations, sinon ces crispations, est celle de l’évaluation de cette montée.

0

La géopolitique Chine / Viêt Nam à l’heure du Covid-19 (entretien avec Laurent Gédéon)

L’épidémie de Covid-19 a un impact direct et indirect sur les relations diplomatiques et économiques entre le Vietnam et la Chine, en particulier en ce qui concerne la situation en mer de Chine méridionale. Après une période de pause, les échanges commerciaux entre les deux pays ont repris progressivement. Cependant, la situation en mer de Chine méridionale est devenue plus tendue du fait que Pékin profite de la focalisation internationale sur la lutte contre l’épidémie pour accroître la pression militaire et consolider ses revendications de souveraineté en s’opposant aux autres pays en litige de la région.

0

Regards croisés sur l’action de l’ASEAN et du Forum des îles du Pacifique

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, Christian Lechervy, ancien conseiller du président de la République pour l’Asie-Pacifique, ancien secrétaire permanent pour le Pacifique et depuis 2018 ambassadeur de France en Birmanie, analyse les réponses et les capacités – et leur différenciation – des deux principales organisations régionales de l’Asie-Pacifique, l’Association des nations d’Asie du sud-est (ASEAN) et le Forum des îles du Pacifique, mais aussi les implications géopolitiques régionales de la pandémie.

0

[Chine] Covid-19 : la Chine agite le spectre de la Guerre froide avec les États-Unis

La tension continue de monter entre les États-Unis et la Chine. Leurs relations déjà mises à mal par la guerre commerciale que les deux pays se livrent depuis près de deux ans, se sont encore dégradés à cause du Covid-19. « Nous sommes au bord d’une nouvelle guerre froide » a avertit dimanche le ministre chinois des Affaires étrangères. Décryptage avec Bruno Daroux, chroniqueur international à France 24.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search