Étiqueté : crise sanitaire

0

[Malaisie] Malaisie: livreurs de repas ou chauffeurs VTC pour survivre pendant la crise sanitaire

En Malaisie, la crise du coronavirus a fait naître des nouveaux précaires. Des jeunes diplômés ou des chômeurs qui se tournent vers un nouveau métier pour ne pas sombrer dans la pauvreté : livreur de repas ou VTC, employés pour des sociétés comme le géant Grab ou ses concurrents. Ils sillonnent les rues vides de Kuala Lumpur en quête de nouvelles commandes, les yeux rivés sur l’application qui les met en relation avec les clients, avec souvent la faim au ventre.

Capture d'écran du reportage "Chine : le retour du virus". © ARTE 0

[Chine] Chine : le retour du virus | ARTE Reportage

Il y a tout juste un an, nous vivions derrière une barricade de fortune qui fermait les accès à notre résidence de Pékin. Une barrière censée nous protéger d’un virus alors inconnu qui frappait la Chine avant d’envahir le monde.

Courrier International n° 1578. @ Courrier International 0

[Chine] Covid-19 : la méthode chinoise

Cette semaine, alors qu’il est très largement question d’un troisième confinement en France, retour là où tout a commencé, à Wuhan, un an après le début de la pandémie qui a fait plus de 2 millions de morts dans le monde. Comment le régime de Pékin a-t-il réussi à endiguer la propagation du virus ? Décryptage de la méthode chinoise.

1er janvier 2021 - Des habitants de Wuhan célèbrent la nouvelle année. © Noel Celis - AFP 0

[Chine] Chine, Année zéro, épisode 1 : Covid : retour à Wuhan

Un an après le début de la pandémie, la ville de Wuhan, épicentre du coronavirus, veut tourner la page – en montrant au monde que la Chine a réussi à contenir l’épidémie, et surtout en tentant de ne pas être désignée responsable de l’émergence de ce nouveau virus…

Des visiteurs prennent part à une exposition mettant en scène la gestion de l'épidémie de Covid-19 à Wuhan (Chine), dans l'un des anciens hôpitaux de fortune construits pendant la crise sanitaire, le 15 janvier 2021. © NICOLAS ASFOURI / AFP 0

[Chine] Covid-19 : un an après, malgré un retour « à peu près à la normale », les habitants de Wuhan restent marqués par l’épidémie

En janvier 2020, l’épicentre de l’épidémie de Covid-19 se coupait du reste du monde. Un an plus tard, il n’y a plus de couvre-feu ou de confinement à Wuhan. Mais les habitants sont loin d’avoir tourné la page, comme plusieurs l’ont expliqué à franceinfo.

Philippe Gélie. © Le Figaro 0

[Chine] Covid-19: «La Chine, un faux modèle»

Le 31 décembre 2019 – il y a une éternité -, la Chine notifiait officiellement à l’OMS l’apparition d’une «pneumonie atypique» dans la ville de Wuhan, sans préciser sa haute contagiosité interhumaine et en prenant soin de museler les voix citoyennes qui sonnaient l’alarme. Un an plus tard, huit cents fois moins affecté, en proportion de la population, que les États-Unis (et cinq cents fois moins que la France), l’empire du Milieu se glorifie d’avoir triomphé du Covid-19. Même s’il faut se méfier des chiffres officiels, on voit bien que les hôpitaux ne sont pas sous tension, que les Chinois vivent à nouveau presque normalement et que l’économie repart à la hausse, tandis que nous restons entravés entre confinement et couvre-feu, accablés par la récession, la dette et le chômage.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search