Étiqueté : Arte

capture d’écran du reportage « Chine : la fin de la COVID-19 ? » © ARTE 0

[Chine] Chine : la fin de la COVID-19 ? Sébastien Le Belzic | Une leçon de géopolitique du Dessous des cartes

Plus de huit mois après le début de la crise du coronavirus, le Dessous des Cartes retourne en Chine, là où tout a commencé. Partie de la ville de Wuhan, cette épidémie a touché le monde entier, faisant même cette semaine sa millionième victime. Premiers cas, premiers morts, confinement, deuxième vague, la Chine semble avoir connu toutes les étapes de l’épidémie avec quelques mois d’avance sur l’Europe.

capture d'écran du reportage "Chine-USA, la bataille de l’OMS". © ARTE 0

[Chine] Chine-USA, la bataille de l’OMS | ARTE Reportage

La crise du Covid-19 est aussi celle de l’Organisation mondiale de la santé, accusée d’avoir fermé les yeux sur les responsabilités de la Chine. Le journaliste Pierre Haski enquête sur cette faillite, au coeur de la pandémie.

Taïwan : l’expérience Covid-19, un modèle ?| ARTE Reportage 0

[Taiwan] Taïwan : l’expérience Covid-19, un modèle ?| ARTE Reportage

Un nombre infime de morts, peu de cas diagnostiqués, 23 millions d’habitants, une proximité de 180 kilomètres avec la Chine… Comment fait Taïwan pour afficher un si faible impact du Covid-19 sur la santé des Taïwanais et l’économie du pays ? Taïwan, cette démocratie qui reste cependant revendiquée par Pékin, a su tirer des leçons de l’épidémie de SRAS qui a sévi en 2003.

Arte Pays fantôme 0

[Chine] Coronavirus : la Chine en quarantaine | ARTE Reportage

Confrontée au coronavirus, la Chine a pris une décision radicale : mettre le pays en quarantaine. Tout l’appareil sécuritaire du régime communiste s’est reconverti en appareil de contrôle sanitaire et social, grâce à une masse d’agents zélés. Depuis la révolution maoïste, dans chaque quartier, chaque rue, chaque résidence, chaque entreprise, des agents du Parti ont pour mission d’observer, de contrôler, de rapporter, d’informer. Désormais, ils sont chargés de barricader. D’inventer chaque jour des règles plus strictes pour contraindre chacun à l’immobilité.