Catégorie : Ressources Académiques

California wed © Flickr 0

Covid-19 : une étude chinoise souligne l’ampleur de la charge virale à la phase précoce de l’infection par le variant Delta

Une vaste étude décrit la première chaîne de transmission du variant Delta du SARS-CoV-2 en Chine. Celle-ci date du 21 mai 2021. Au total, 167 infections ont été détectées à Guangzhou (province de Guangdong) puis rattachées au cas index à partir de données épidémiologiques ou génétiques. Les chercheurs chinois révèlent que les charges virales associées aux infections par le variant Delta étaient environ mille fois supérieures à celles observées avec les souches virales (19A, 19B) qui circulaient lors de l’épidémie initiale de 2020.

A staff member shows CoronaVac vaccine vials at Sinovac Life Sciences in Beijing. © Chen Xiaogen/for China Daily 0

Interim analysis of Phase 3 clinical trial shows CoronaVac vaccine safe, effective: Lancet

LONDON – Interim analysis of Phase 3 clinical trial of the CoronaVac vaccine in more than 10,000 participants in Turkey suggests the efficacy of two doses of the vaccine is 83.5 percent against symptomatic cases of COVID-19, according to a study published on Thursday in The Lancet, a weekly peer-reviewed general medical journal.

Taiwan has reported its first local coronavirus case in 253 days. © AP 0

Taiwan à l’heure de la pandémie : note de synthèse

Cette note de synthèse sur Taiwan se divise en trois parties. La première met en lumière l’exemple taiwanais et évoque les raisons de ses résultats dans la lutte contre le virus. Ensuite, la deuxième partie porte sur la gestion économique et diplomatique taiwanaise, faisant suite aux conséquences de la crise provoquée par le virus. Enfin, il convient d’évoquer la mise en place d’une politique aux frontières raisonnée, préventive et cohérente par rapport aux objectifs des autorités et une campagne vaccinale exposant les limites du modèle taiwanais.

Au sein du corpus de référence, les sources relatives à Taiwan proviennent majoritairement de Taiwan Info, le site officiel du gouvernement, ainsi que de certains média français et hong-kongais. Taiwan Info est une source officielle, elle transmet par conséquent les informations données par le pouvoir taiwanais et ne représentent pas de façon exhaustive l’opinion publique du pays. Cependant, il convient de souligner la clarté et la concision de l’information relayée et traitée par cette source.

Des membres du corps professoral et des étudiants reçoivent des vaccins contre la COVID-19 dans un site de vaccination de l'Université de l'agriculture de l'Anhui, à Hefei, dans la province chinoise d'Anhui (est), le 13 mai 2021. © Huang Bohan 0

La Chine à l’heure de la pandémie : note de synthèse

La note de synthèse portant sur la Chine se divise en trois parties. La première aborde la prévention et le contrôle de la pandémie du point de vue de la presse chinoise et étrangère. Ensuite, les innovations technologiques chinoises, le commerce induit par la crise du SARS-Cov-2 et le développement des vaccins chinois s’avèrent être trois enjeux majeurs pour la Chine et sur lesquels il convient d’insister. Enfin, les derniers aspects importants évoqués dans cette note sont la campagne d’inoculation en Chine, les échanges de vaccins avec les autres pays du monde ainsi que le rôle joué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) durant la pandémie.

0

Le Japon à l’heure de la Pandémie : note de synthèse

La note de synthèse portant sur le Japon se divise en deux parties. La première aborde la gestion politique et médiatique de la pandémie au Japon, ainsi que les conséquences sur la société japonaise de mesures contestées prises par le gouvernement central, à l’image de la fermeture des frontières dont les modalités de mise en place sont jugées strictes et parfois inutiles par les média et la population japonaise. Dans cette partie, il convient aussi de mentionner les dissensions politiques émergentes durant la pandémie, notamment entre le pouvoir central et les présidents des assemblées départementales. La seconde partie porte sur la priorité économique et l’équilibre souhaité par le pouvoir central entre la gestion de la pandémie et la relance de l’économie japonaise. Il s’agit également de souligner l’enjeu que représentent les Jeux Olympiques durant cette période, ainsi que les retards japonais en matière vaccinale, affectant la crédibilité et les actions du gouvernement japonais.

Fig 1. Histogram of intervals between estimated origin dates and first cases (Origin) and between upper bounds of 95% confidence intervals and first cases (95% CI). © DR 0

Dating first cases of COVID-19

Questions persist as to the origin of the COVID-19 pandemic. Evidence is building that its origin as a zoonotic spillover occurred prior to the officially accepted timing of early December, 2019. Here we provide novel methods to date the origin of COVID-19 cases. We show that six countries had exceptionally early cases, unlikely to represent part of their main case series. The model suggests a likely timing of the first case of COVID-19 in China as November 17 (95% CI October 4). Origination dates are discussed for the first five countries outside China and each continent. Results infer that SARS-CoV-2 emerged in China in early October to mid-November, and by January, had spread globally. This suggests an earlier and more rapid timeline of spread. Our study provides new approaches for estimating dates of the arrival of infectious diseases based on small samples that can be applied to many epidemiological situations.

Des livreurs se reposent sur leurs scooters électriques en attendant des commandes à l’extérieur d’un restaurant à Pékin, le 26 avril 2021. © Greg Baker/AFP 0

Pandémie en Chine : quelles conséquences pour l’emploi ?

Premier pays touché par l’épidémie de Covid-19, la Chine a pris des mesures de confinement sans précédent qui ont entraîné un repli historique de sa croissance d’au moins 6 % au premier trimestre 2020. L’amélioration progressive des conditions sanitaires à partir du printemps a toutefois permis un rapide rebond. Au total, en 2020, la croissance aurait été de 2,3 % – certes le taux le plus bas depuis 40 ans, mais une remarquable performance en comparaison de celles des autres grandes économies mondiales, toutes en récession.

Figure 3. Common Adverse Reactions and Grades Within 7 Days After 2 Doses in the Safety Analysis Set © DR 0

Effect of 2 Inactivated SARS-CoV-2 Vaccines on Symptomatic COVID-19 Infection in Adults: A Randomized Clinical Trial

This prespecified interim analysis of a randomized clinical trial included 40 382 participants who received at least 1 dose of a 2-dose inactivated vaccine series developed from either SARS-CoV-2 WIV04 (5 µg/dose) or HB02 (4 µg/dose) strains or an aluminum hydroxide–only control, with a primary end point of the incidence of symptomatic COVID-19 at least 14 days after the second injection. The efficacy for the 2 vaccines, compared with an aluminum hydroxide–only control, was 72.8% in the WIV04 group and 78.1% in the HB02 group; both comparisons were statistically significant.

Dans un hôpital temporaire à Wuhan, le 18 février 2020. © STR/AFP 0

Qu’ont fait les hôpitaux chinois lors de la pandémie de Covid-19 ?

L’efficacité de la réponse de la Chine à la pandémie de Covid-19 a été mise en avant dès le printemps 2020. À la suite de deux mois et demi de confinement, la vie est revenue à une certaine normalité dès le mois d’avril 2020. La plupart des scientifiques attribuent cette réussite aux mesures drastiques, et parfois controversées, mises en place par le gouvernement chinois. En revanche, la résilience du système de santé, pourtant essentielle dans la gestion de crise, n’a pas beaucoup été mise en avant.

L’Asie du Sud-Est 2021 0

L’Asie du Sud-Est à l’épreuve de la Covid-19 : Regards interdisciplinaires

Fin 2019, un nouveau coronavirus issu d’un réservoir animal, probablement une chauve-souris, émerge dans la ville de Wuhan en Chine. Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé déclare la maladie Covid-19, causée par le virus SRAS-CoV-2, comme une pandémie. En Asie du Sud-Est, la faible létalité recensée surprend et interroge, alors que la proximité géographique avec la Chine, l’intensité des liens et des moyens de transport et la porosité des frontières terrestres entre les deux espaces, laissaient craindre un désastre. De toute évidence, une approche interdisciplinaire s’impose pour appréhender cette pandémie qui laisse entrevoir des consonances particulières en Asie du Sud-Est. C’est avec le regard croisé de l’épidémiologiste, du géographe, de l’anthropologue et de l’économiste que sont abordés quelques angles saillants de l’impact de la pandémie pour les sociétés sud-est asiatiques, comme l’origine du virus, le faible taux de létalité, le pouvoir transformateur de la crise sanitaire, y compris dans les pratiques religieuses, en mettant en évidence des logiques d’ordre « biopolitique » qui dépassent notre cadre régional.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search