Catégorie : Ressources Académiques

L’Asie du Sud-Est 2021 0

L’Asie du Sud-Est à l’épreuve de la Covid-19 : Regards interdisciplinaires

Fin 2019, un nouveau coronavirus issu d’un réservoir animal, probablement une chauve-souris, émerge dans la ville de Wuhan en Chine. Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé déclare la maladie Covid-19, causée par le virus SRAS-CoV-2, comme une pandémie. En Asie du Sud-Est, la faible létalité recensée surprend et interroge, alors que la proximité géographique avec la Chine, l’intensité des liens et des moyens de transport et la porosité des frontières terrestres entre les deux espaces, laissaient craindre un désastre. De toute évidence, une approche interdisciplinaire s’impose pour appréhender cette pandémie qui laisse entrevoir des consonances particulières en Asie du Sud-Est. C’est avec le regard croisé de l’épidémiologiste, du géographe, de l’anthropologue et de l’économiste que sont abordés quelques angles saillants de l’impact de la pandémie pour les sociétés sud-est asiatiques, comme l’origine du virus, le faible taux de létalité, le pouvoir transformateur de la crise sanitaire, y compris dans les pratiques religieuses, en mettant en évidence des logiques d’ordre « biopolitique » qui dépassent notre cadre régional.

Figure 1. Contrôle de température, port du masque et lavage obligatoire des mains au gel hydroalcoolique à l’entrée du festival des fleurs de Nguyễn Huệ à l’occasion du Tết © E. Peyvel, Hồ Chí Minh Ville, février 2021 0

Vietnam, un Tết sous surveillance

Comme l’année dernière, le Nouvel An lunaire aura été fêté sous surveillance au Vietnam. Le pays a fait face à une troisième vague COVID depuis le début de la pandémie. Partie fin janvier 2021 du nord du pays (la province de Hải Dương en était encore l’épicentre début mars, elle ne pouvait pas plus mal tomber. Avec le Tết (Nouvel An lunaire) le 13 février, marquant l’entrée dans l’année du Buffle, beaucoup projetaient de rentrer au pays natal. Or, ces mobilités ont fait courir un risque accru de circulation du virus. En outre, ces nouveaux cas sont apparus en plein 13e congrès du parti communiste, grand moment scandant la vie politique du pays, et qui sortait pourtant renforcé de la gestion de la crise sanitaire.

0

[Myanmar] Myanmar’s health leaders stand against military rule

Responding to the military coup of Feb 1, 2021, the citizens of Myanmar are on the airwaves, the web, and the streets peacefully protesting their outrage and unreserved rejection of this unlawful and anti-democratic act. Emergency Medicine (EM) doctors have led the resistance through a Civil Disobedience Movement (CDM), minimising work in government hospitals under military rule. The CDM has spread throughout the health workforce, resulting in closure of public hospitals as well as medical and nursing universities. Clinical services have drastically diminished, leading to a health system suddenly in crisis.

滿洲鼠疫時配戴防疫口罩的醫護人員。© Wellcome Library 0

COVID-19 的人文社會省思

全球遭遇的COVID-19危機,除了迫切需要科學出面解決,就人文學者的角度來說,還能將這個疾病理解為一種需要被撫平的社會文化現象。如同計畫主持人中研院近史所特聘研究員康豹在訪談中提到的,「醫療只能解決一部分的問題,人們為了維持社交距離、被隔離……甚至有的人會認為我是不是犯了什麼過錯才會生病?……COVID-19除了是一個疾病,它也是一個社會問題。」直面社會問題,以所學回應社會需求,是本站和本次計畫的初衷。

la revue Enfances et Psy n° 87 0

De la reconfiguration des liens sociaux au temps de la COVID-19 : à propos des vécus d’enfants en Chine et de ceux d’origine chinoise en France

Cet article analyse la reconfiguration des liens sociaux dans le contexte de la pandémie de covid-19, à partir de deux sites d’observation et d’enquête empirique : d’un côté, des enfants chinois vivant en Chine ; et de l’autre, les descendants de migrants chinois résidant en France. S’appuyant sur des entretiens, des observations participantes et des matériaux de seconde main, nous examinons l’impact du confinement et du déconfinement sur les différents types de liens qui entourent ces enfants, ces adolescents et ces jeunes adultes : familiaux (intergénérationnnels, transgénérationnels), avec les pairs, et avec la société. Nous montrons également le rôle émergent du numérique dans le maintien et le renouvellement de ces liens. Enfin, nous mettons en perspective ces deux sites d’observation et d’enquête, afin de discuter de la continuité et des ruptures entre ces liens sociaux tissés aux échelles locale, nationale et transnationales.

Les bien-portants, dits « asymptomatiques » ne transmettent pas le Covid19 : étude chinoise sur 10 Millions de personnes © Pixabay 0

Les bien-portants, dits « asymptomatiques », ne transmettent pas le Covid19 : étude chinoise sur 10 millions de personnes !

Depuis le début de l’épidémie de Covid19, les modes précis de la transmission et le rôle des asymptomatiques dans celle-ci font débat. Cette dernière question vient d’être tranchée par l’analyse d’un étude chinoise géante de Wuhan qui démontre que les asymptomatiques ne contaminent personne.

0

How a collectivistic society won the first battle against COVID-19: Vietnam and their “weapons”

COVID-19 pandemic has been happening in more than 200 countries and territories, urging application of health measures and prevention strategies all over the world. Despite limited resources and geographical proximity to Wuhan, China where coronavirus first outbroke, over the last few months, Vietnam’s low-cost model against COVID-19 has been a success with the number of infected staying under 420 cases, community infection being in control and no death due to COVID-19 recorded. The Government of Vietnam has been very timely in the pandemic prevention, issuing quick and decisive policy responses, and strictly applying health measures…

A Wuhan, le 14 avril, les ambulances transfèrent les patients atteints du Covid. © YFC / COSTFOTO/SIPA USA 0

Chine. La mobilisation sanitaire des pouvoirs publics locaux : le cas de la ville de Wuhan

En Chine, ce sont les gouvernements locaux, en particulier celui de la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie, qui ont joué un rôle clé durant la crise sanitaire. D’une part, c’est à cette échelle que les décisions importantes ont été prises ; d’autre part, la majorité des dépenses liées à la lutte contre le Covid-19, y compris les primes versées aux professionnels de santé mobilisés, a été majoritairement supportée par les gouvernements locaux. Le rôle de l’État central, sans être marginal, a consisté à coordonner la mobilisation des professionnels de santé et du matériel entre les territoires, à mobiliser l’industrie et à financer une partie limitée des dépenses liées à l’action publique. Ce régime de mobilisation des ressources, s’il a permis d’être au plus proche du terrain, pose problème en termes d’équité territoriale et de capacité d’endettement des gouvernements locaux, notamment pour les régions les plus pauvres.

The Xinfadi market covers 112 hectares in Beijing’s Fengtai district. © AFP 0

Strengthening public health at the community-level in China

An unprecedented pandemic, COVID-19 is currently hitting the world. After the initial outbreak in the city of Wuhan, Hubei province, COVID-19 is under control in China, with a few small waves caused by imported cases, of which have been stopped in China in 2–4 weeks, with between several cases and hundreds of cases per wave. We have seen clear peak–valley intervals with these small waves. It is crucial to understand why and how China has reached such success because it might help other countries. For COVID-19, we believe that active case finding at the community-level has been the key for China’s achievement. Since the 2003 outbreak of severe acute respiratory syndrome (SARS), health-care reform in China has been focused squarely on community-level capacity building, which compares with countries where community surveillance systems are not ideal.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search