[Japon] Au Japon, des yakuzas asphyxiés par la crise du Covid

Auteur : Yann Rousseau. Correspondant du quotidien Les Échos au Japon, s’intéresse également à la Corée.

Production : Les Échos. Quotidien français d’information économique et financière fondé en 1908.

Diffusion : site du journal Les Échos

Date : 27 mai 2021

Déjà entravés par une législation très efficace, les syndicats criminels japonais souffrent, depuis le début de la pandémie, d’un effondrement de leurs revenus traditionnels. Plus de 2.000 yakuzas ont jeté l’éponge et quitté leurs gangs l’an dernier. Une nouvelle forme de délinquance moins contrôlée s’immisce dans leurs territoires historiques.

Source : Yann Rousseau, « Au Japon, des yakuzas asphyxiés par la crise du Covid », Les Échos, 27/05/2021. URL : https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/au-japon-des-yakuzas-asphyxies-par-la-crise-du-covid-1318301 (consulté le 27/05/2021)

Photo « à la une » : A Kabukicho, le quartier « chaud » de Tokyo qui abrite plus de 3.000 clubs de strip-tease, sex-shops ou salons de massage, les clients nocturnes ont limité leurs sorties et de nombreuses enseignes ont vu leurs revenus plonger. (Norikazu Tateishi/AP/SIPA)



Citer ce billet
IAOdocJ (2021, 27 mai). [Japon] Au Japon, des yakuzas asphyxiés par la crise du Covid. Asie Orientale et Coronavirus. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n84o

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search