[Japon] Coronavirus : l’Asie orientale face à la pandémie – Japon : autodiscipline, contraintes institutionnelles et l’ombre des Jeux olympiques

Auteur : Mathieu Duchâtel. Directeur du Programme Asie de l’Institut Montaigne

Production : Institut Montaigne. Think tank indépendant, l’Institut Montaigne est une plateforme de réflexion, de propositions et d’expérimentations consacrée aux politiques publiques en France

Date : 3 avril 2020

Pas de confinements, une politique de dépistage très restrictive axée sur les cas symptomatiques, pas de contact tracing, pas de surveillance intrusive pour faire respecter la quarantaine, des frontières longtemps restées ouvertes : le Japon n’a pris aucune des mesures musclées adoptées par les autres pays de l’Asie orientale. Pourtant, tout au long des mois de février et mars, le pays est parvenu à éviter une épidémie majeure de Covid-19 grâce à un ensemble de politiques légèrement contraignantes – principalement des “invitations” à respecter les règles de la distanciation sociale, des restrictions de voyage limitées et un accent mis sur les masques. Le gouvernement japonais prépare aujourd’hui des mesures plus strictes pour faire face au risque d’une augmentation exponentielle du nombre de cas, un scénario qui n’est pas exclu.

Source : Mathieu Duchâtel, “Coronavirus : l’Asie orientale face à la pandémie – Japon : autodiscipline, contraintes institutionnelles et l’ombre des Jeux olympiques”, Institut Montaigne [blog], 03/04/2020. URL : https://www.institutmontaigne.org/blog/coronavirus-lasie-orientale-face-la-pandemie-japon-autodiscipline-contraintes-institutionnelles-et


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.