Administration du coronavirus au Japon : réussites et déboires

Co-auteurs: Cécile Asanuma-Brice (chercheur CNRS-CRJ,EHESS / University of Japan) et Tristan Guillot (Directeur de recherche CNRS-Université Côte d’Azur / University of Tôkyô)

Diffusion : dans la rubrique « Perspectives » du site de la revue Territoire en Mouvement, revue de géographie et aménagement-urbanisme éditée depuis 2006 par l’Université de Lille.

Date : 14 mai 2020

En quelques mois, la pandémie de coronavirus a plongé le monde dans une situation de paralysie dont la durée est difficilement appréhendable. Le Japon, pris entre le report des JO et la rentrée scolaire, semble avoir maîtrisé l’épidémie dès les premières semaines, enrayant de fait son développement exponentiel. Il reste néanmoins des difficultés principalement dues à une réduction des investissements publics dans les hôpitaux contraints de réduire leur accueil.

Source : Cécile Asanuma-Brice et Tristan Guillot , « Administration du coronavirus au Japon : réussites et déboires », Territoire en Mouvement, 14/05/2020. URL : https://journals.openedition.org/tem/6477 (consulté le 19/05/2020)


Préversion de l’article:

Coronavirus : l’exception japonaise ?

Co-auteurs: Cécile Asanuma-Brice (chercheur CNRS-CRJ,EHESS / University of Japan) et Tristan Guillot (Directeur de recherche CNRS-Université Côte d’Azur / University of Tôkyô)

Diffusion : billet du blog de Cécile Asanuma-Brice, Japosphère – chronique de l’urbanité japonaise, publié sur le site du journal Libération.

Date : 28 avril 2020.

Source : Cécile Asanuma-Brice, « Coronavirus : l’exception japonaise ? », Libération, 28/04/2020. URL : http://japosphere.blogs.liberation.fr/2020/04/28/coronavirus-lexception-japonaise/ (consulté le 29/04/2020)

Photo « à la une » : Cartes réalisées par l’ESRI – https://jagjapan.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/641eba7fef234a47880e1e1dc4de85ce


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search